Le soleil n’est pas encore levé, mes frères et sœurs sont encore endormis. On partage une petite le petit carré de voile qu’on a mis sur le sol en guise de natte pour la nuit. Le petit matin est frais sous ces étoiles matinales du sud.

Je dois me préparer pour prendre la mer avec mes aînés. Aujourd’hui, on essaiera de poser les filets non loin du tombant, là où les bancs de barracuda rôdent pour chasser.

On vit avec la mer et par la mer. Si on ne sort pas aujourd’hui, les plus petits auront vraiment faim. Ca fait deux jours que nous n’avons pas attrapé de gros poissons. le ciel est clair et présage une bonne journée de pêche. Je prie les ancêtres qu’on ait une bonne pêche.

Sans les ressources de la mer, les “Vezo” comme je suis auront du mal à survivre. Surtout qu’actuellement, la pêche se fait de plus en plus rare. En cause, la destruction du lagon par notre pratique non durable de la pêche, le réchauffement de la mer et la pollution.

Vivement que celà change ou sinon on ira à notre propre fin.

close

Envie de poursuivre votre voyage toute l'année?

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées voyages insolites directement dans votre boite mail!

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.