En terme de nature et de culture, Madagascar a de quoi satisfaire la curiosité des plus aventuriers des voyageurs. Baignant au large des côtes africaines depuis quelques millions d’années, cette île a généré sa propre nature dans sa propre évolution, loin de toutes prédation. Actuellement, elle renferme un des plus grands taux d’endémicité du monde avec près de 65%, c’est à dire que près de de 3 espèces sur quatre ne sont visibles que sur l’île.
Malheureusement, cette nature est fragilisée par beaucoup de paramètres. L’homme est en première place de sa perdition. D’ici quelques dizaines d’années, les scientifiques estiment que près de la moitié des espèces faunistiques et floristiques de l’île disparaîtront irrémédiablement si on se réfère aux chiffres actuels.
Il est plus que temps d’agir dans le bon sens pour la préservation des autres espèces ainsi que de la nôtre. Agissons pour toutes démarches plus responsables et plus durables. A Madagascar, il existe déjà des entités qui œuvrent dans le respect de l’environnement social, humain et naturel. Il n’est pas nécessaire de s’y ‘affilier pour suivre cette perspective de protection et de responsabilisation environnemental,on peut juste réajuster nos actions et démarches quotidiennes.
Agissons pour un meilleur futur.