LE KABARY
Depuis tout petit, je suis émerveillé par les personnes éloquentes, que ce soit dans le gestuel que dans la parole. Pour moi, elles sont sages et érudites.
Pour tout évènement, le malgache ne déroge jamais à ces séances de joutes oratoires entre deux ou plusieurs parties. On appelle cela le Kabary ou par d’autres noms dans les autres régions de l’île.
Le mot Kabary vient du mot d’origine arabe « kabar » qui signifie « discours ». Mais le Kabary n’est pas un discours ordinaire, car il s’agit d’une forme oratoire, prononcée à haute voix, illustrée de contres, de proverbes et de maximes afin de charmer un auditoire.
Dans sa forme littéraire, le Kabary permet de garder et de sauvegarder la langue et les termes spécifiquement malagasy, surtout ceux inusités au quotidien, tels que les proverbes et les maximes.
Dans la société malagasy, le kabary est lié à des évènements importants de la vie, comme la naissance, le mariage, la mort, etc. La valeur culturelle du kabary est importante à Madagascar et mérite d’être préservée.
La personne qui récite un kabary est un « mpikabary » ou « celui qui fait le kabary ». Cette personne est un personnage convaincant et digne de confiance au sein de la société. Elle doit avoir un talent oratoire et apte à exprimer des idées imagées, attractives, mises en relief, captivantes, correspondantes aux réalités et aux évènements et respectant les us et coutumes ainsi que les valeurs sociales qui présentent une très grande importance dans le kabary malagasy.
Le kabary est l’un des piliers, gardiens de la tradition linguistique orale et écrite. Aucun évènement ne pourrait se faire sans un kabary digne et distingué.
 

close

Envie de poursuivre votre voyage toute l'année?

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées voyages insolites directement dans votre boite mail!

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.